Loading…

Après avoir adopté les comptes administratifs 2017 lors de la précédente séance le dernier conseil municipal d’avril a donc traité essentiellement de l’adoption des budgets primitifs 2018. Premier point à l'ordre du jour la fiscalité : elle restera stable pour 2018, le conseil s'étant prononcé pour la reconduction des taux 2017. 
Le budget primitif général s’équilibre en recettes et dépenses de fonctionnement à 596 270 € Les principales recettes : 118 000 € de recettes fiscales (taxe d’habitation : 6.82 %, foncière sur le bâti : 12.92 %, foncière sur le non bâti : 73.36 %), 133 518 €  de dotation de l’Etat, solidarité rurale et diverses participations.
En dépenses de fonctionnement, 175 900 € sont prévus au titre des charges de personnel, 92 335 € pour les charges de gestion générale. La charge d’emprunt annuelle (capital + intérêts) s’élève à 40 742 €.
Les recettes et dépenses d’investissement s’équilibrent à 389 739 €. Dans les principales dépenses d’investissement nouvelles on relève, 29 000 € pour le renouvellement de l’épareuse, 5 000 € pour une 2ème tranche de rénovation de l’éclairage public, 25 000 € à la voirie, 85 000 € pour la pour la poursuite du projet de rénovation de la salle polyvalente (isolation des murs), 5 500 € pour l’acquisition de matériels informatiques (école et mairie), 16 000 € pour des travaux au cimetière, 14 500 € pour des travaux à l’école.
Le budget primitif d’assainissement quant à lui s’équilibre en recettes et dépenses de fonctionnement à 207 153,10 €. En recettes et dépenses d’investissement à 156 851,82 €.   Le produit prévisionnel des redevances d’assainissement perçus par la commune s’établit à 28 000 €. A noter pour ce budget 2018, l’absence de toute charge d’emprunt, le remboursement des emprunts contractés pour la création des réseaux ayant pris fin en 2017.

Autres sujets abordés en conseil municipal dernièrement :
- Les rythmes scolaires avec la position du Conseil municipal et le choix du conseil d'école pour un retour à la semaine de 4 jours à l'école de la commune pour la prochaine rentrée scolaire, choix qui a été validé par les services départementaux de l'Education Nationale.
- Le conseil s'est prononcé pour une adhésion à Aveyron Culture
- Un avenant au marché de rénovation du presbytère a été adopté pour une modification du garde-corps de la terrasse exigée par les services du Département en charge de la petite enfance.
- Le compteur Linky, suite à des courriers d'habitants reçus en mairie. Son installation sur la commune est prévue pour 2019. Aucune délibération n'a été prise, l'idée d'un éventuel positionnement de la collectivité sur les modalités de son installation a été émise, une réflexion est en cours.