Loading…

Dans le cadre du bénévolat et par amour du patrimoine savignacois, découvrez les réalisations effectuées sur le territoire de la commune de Savignac

L’été dernier, la commune a adhéré à l’inscription d’itinéraires au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR). Sa vocation est d’assurer dans le respect de la règlementation (article L361-1 du Code de l’Environnement), la protection juridique des chemins ruraux inscrits au plan, la continuité des itinéraires de randonnée afin de permettre la libre circulation sur ces espaces.
 
Le PDIPR qu’est-ce que c’est ?
 
A travers son Plan Départemental d’Itinéraires de Promenade et de Randonnée, le Conseil départemental participe à la sauvegarde et la restauration des chemins ruraux, ainsi qu’à la valorisation du patrimoine bâti public attenant au chemin, ceci permettant d’améliorer l’offre de randonnée pédestre. Il gère également une base de données départementale sur les chemins inscrits au PDIPR, afin de la mettre à disposition des porteurs de projets en itinérance.
 
La commune de Savignac a proposé en début d’année l’inscription de deux circuits de randonnée au plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée. Ils ont été validés le 26 octobre  par la Commission permanente départementale. Reste le travail de terrain pour baliser et flécher les parcours et rédiger des fiches descriptives et spécifiques à chaque circuit.
 
Dans la foulée, un appel est lancé aux bonnes volontés individuelles pouvant s’investir dans des initiatives et ouvrir des perspectives de coopération.(Renseignements en mairie).
 
Extrait de l’Article L361-1 du Code de l’Environnement
 
La circulation des piétons sur les voies et chemins inscrits au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée, ou ceux identifiés pour les chemins privés, après conventions passées avec les propriétaires de ces chemins, par les communes et les fédérations de randonneurs agréées s’effectue librement, dans le respect des lois et règlements de police et des droits riverains.
 
Le maire, en vertu de ses pouvoirs de police peut règlementer les conditions d’utilisation de ces itinéraires.

 « Les itinéraires inscrits à ce plan départemental peuvent emprunter des voies publiques existantes, des chemins relevant du domaine privé du département ainsi que les emprises de la servitude destinée à assurer le passage des piétons sur les propriétés riveraines du domaine public en application du code de l’urbanisme. Ils peuvent également, après délibération des communes, emprunter des chemins ruraux et, après convention passées avec les propriétaires intéressés, emprunter des chemins ou des sentiers appartenant à l’Etat, à d’autres personnes publiques ou à des personnes privées. »
P-12-13-Carte-chemin-rando